Coastal Ecosystems and Landscapes (EO 8)

Indicateur commun 16 : Longueur de côte soumise à des perturbations dues à l’influence des structures artificielles

Rapporteur :
CAR/PAP
Échelle d’évaluation géographique :

Nationale

Pays contributeurs :
France, Italie, Monténégro
Thématique clé de la SMT :
3 - Processus et interactions terre-mer
Objectif Ecologique:

8 - Écosystèmes et paysages côtiers 

Indicateur Commun de l’IMAP :
16 - Longueur du littoral soumise à des perturbations dues à l’influence des  structures artificielles
Code de la fiche d’évaluation de l’indicateur :
EO8CI16
 

Définition du BEE: Les perturbations physiques des zones côtières entraînées par des activités humaines devraient être minimisées. 

Cible(s) proposée(s):

  • Pression: Les impacts négatifs des activités humaines dans les zones côtières sont minimisés grâce à des mesures de gestion adéquates.

 

Contexte

Le littoral méditerranéen fait près de 46 000 km de long, avec environ 40 % de la zone côtière de type couverture artificielle du sol (Plan Bleu, 2005). Les côtes méditerranéennes sont menacées par le développement côtier qui modifie le littoral par la construction d'immeubles et d'infrastructures nécessaires pour soutenir les activités résidentielles, de tourisme, commerciales, de transport et autres. Ce développement peut entraîner des dégâts irréversibles sur les paysages, les habitats, la biodiversité et la configuration du littoral. Concernant cet Objectif écologique 8 (OE8) : Écosystèmes et paysages côtiers, il n’existe aucun précédent dans d’autres initiatives d’approche écosystémique régionales, telles que Helcom ou OSPAR, ni dans la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin (DCSMM).

Lire la suite

Méthodes d’évaluation

La surveillance de l’indicateur commun 16 s’intéresse à la mesure de la longueur du littoral artificiel et de la part qu’il représente par rapport à la longueur totale du littoral du pays, à une échelle géographique adaptée. Un exemple de littoral artificiel comparé à un littoral naturel est présenté à la Figure 2 qui montre une photo de brise-lames.

Lire la suite

Résultats et état, y compris les tendances

Jusqu’à présent, aucune surveillance systématique n’a été mise en place en Méditerranée concernant la longueur du littoral exposée à des perturbations physiques. L’Italie est le seul pays qui dispose, à ce jour, d’une surveillance de cet indicateur au niveau national. La France et le Monténégro ont également mis en place des évaluations au niveau national mais ces évaluations, bien que similaires, ne sont pas vraiment conformes à la mise en place de l’indicateur commun 16, puisqu’elles existaient déjà avant. Cependant, elles offrent une description détaillée de l’état du littoral monténégrin et français et de la longueur de leur littoral artificialisé.

Lire la suite

Conclusions

L’inclusion de l’Indicateur commun de l’OE8 vise à répondre à la nécessité d’une surveillance systématique en Méditerranée de la perturbation physique du littoral due à l’influence des structures artificielles. D’un autre côté, elle offre très peu d’exemples à suivre, d’autant plus que cet indicateur n’a de précédent opérationnel ni dans les initiatives d’approche écosystémique régionale, comme Helcom ou OSPAR, ni dans la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin.

Lire la suite

Messages clés

  • Les zones côtières méditerranéennes sont menacées par la construction intensive de bâtiments et autres infrastructures susceptibles d’affecter les paysages, les habitats et la biodiversité. Le Protocole relatif à la gestion intégrée des zones côtières de la Méditerranée (Protocole GIZC) exige un rapport national sur l’état et l’évolution des zones côtières.
  • À ce jour, il n’existe aucun suivi systématique en Méditerranée concernant l’artificialisation côtière. Jusqu’ici, le seul pays à avoir mis en œuvre le suivi de l’Indicateur commun de l’OE8 à l’échelle nationale est l’Italie, le Monténégro et la France réalisant des inventaires analogues.

Lire la suite

Liste des références     

Berlengi, G. (2013) Primjena odabranih indikatora za praćenje i ocjenjivanje održivosti prostornog razvoja obalnog područja Crne Gore (in Montenegrin)

Boak, E., H. & Turner I.  L. (2005). Shoreline definition and detection: a review. Journal of Coastal Research 21(4). 688-703.

Deichmann, U., Ehrlich, E., Small, E., and Zeug, G. (2011). Using high resolution satellite data for the identification of urban natural disaster risk (GFDRR (Global Facility for Disaster Reduction and Recovery)).

Markandya, A., Arnold, S., Cassinelli, M., and Taylor, T. (2008). Protecting coastal zones in the Mediterranean: an economic and regulatory analysis. J. Coast, Conserv, 12, 145–159.

McLachlan, A., Brown, A.C. (2006). The Ecology of Sandy Shores. Academic Press, Burlington, MA, USA, 373 pp

MEDAM - French Mediterranean coasts inventory and impact of reclamations
from the sea http://www.medam.info/index.php/en/

Özhan, E. (2002). Coastal erosion management in the Mediterranean: an overview (Split: UNEP/MAP/PAP).

Plan Bleu (2005): Benoit G. and A. Comeau (eds.). “A Sustainable Future for the Mediterranean”. The Blue Plan’s Environment & Development Outlook, Earthscan, 2005.

Rochette, J., Puy-Montbrun, G., Wemaëre, M., and Billé, R. (2010). Coastal setback zones in the Mediterranean: a study on Article 8-2 of the Mediterranean ICZM Protocol, n°05/10 December 2010, IDDRI

Sanò, M., Jiménez, J,A., Medina, R., Stanica, A., Sanchez-Arcilla, A., and Trumbic, I. (2011). The role of coastal setbacks in the context of coastal erosion and climate change. Ocean Coast,Manag, 54, 943–950.

UNEP/MAP/PAP (2001). White paper: coastal zone management in the Mediterranean, (Split).

UNEP/MAP (2012) State of the Mediterranean Marine and Coastal Environment, UNEP/MAP – Barcelona Convention, Athens, 2012.

UNEP/MAP (2013). Approaches for definition of Good Environmental Status (GES) and setting targets for the Ecological Objective (EO) 7 “Hydrography” and EO8 “Coastal ecosystems and landscape” in the framework of the Ecosystem Approach.

UNEP/MAP (2016a). Decision IG.22/7 - Integrated Monitoring and Assessment Programme (IMAP) of the Mediterranean Sea and Coast and Related Assessment Criteria. COP19, Athens, Greece. United Nations Environment Programme, Mediterranean Action Plan, Athens.

UNEP/MAP (2016b). Draft Integrated Monitoring and Assessment Guidance. UNEP(DEPI)/MED IG.22/Inf.7

UNEP/MAP/PAP (2017). PAP/RAC Meeting of the Ecosystem Approach Correspondence Group on Monitoring (CORMON) on Coast and Hydrography – Working Document. UNEP(DEPI)/MED WG.433/1